Bienvenue à Montmahoux !

Montmahoux est un très charmant village jouissant de multiples atouts touristiques. Partez à la découverte de ce superbe village et de ses environs.

Montmahoux est un village dynamique et animé grâce à la municipalité, l'Asso du Mont mais aussi et surtout, grâce à chacun des R'lavoux !

(Re-)découvrez qui sont les R'lavoux mais aussi les membres du conseil municipal. Prenez également connaissance des démarches administratives et des journaux municipaux.

Partez à la découverte de la vie économique et de la vie politique de Montmahoux.

Montmahoux vous a plu virtuellement ou réellement ? Laissez-nous un petit message sur le livre d'or ! ;-)

Charles Badoz naît à Montmahoux dans le canton d’Amancey (Doubs) Le 24 mars 1824. Entré au noviciat des Frères, il prend l’habit le 4 juin 1842 « aux Lazaristes » (nom de la propriété sur la colline de Fourvière à Lyon) et reçoit le nom de Frère Pol de Léon. Après sa formation, il arrive à Dijon le 24 mai 1843, rue Berbisey.

 

En 1872, Frère Pol de Léon fonde l’Association des Anciens Élèves ; c’est une première du genre qui deviendra le modèle de beaucoup d’autres. C’est à l’occasion d’une rencontre d’anciens élèves après la guerre de 1870-71, qu’ils se demandent ce que sont devenus certains élèves après le conflit. Ils lancent un appel et fixent une réunion générale pour le 17 novembre 1872. Au cours de cette assemblée les statuts d’une association sont élaborés : « l’Association amicale des Anciens Élèves des Frères de Dijon »

 

Après la guerre de 1870, l’école reprend. En 1876, plus de 400 élèves, dont 164 pensionnaires s’entassent dans les locaux de la rue Berbisey. En 1873, le Frère Pol de Léon décide de l’acquisition d’une partie puis, en 1875, de l’ensemble du terrain du Clos Muteau qui deviendra le Parc Saint Joseph sur l’actuelle rue du Transvaal.

 

À la fin de l’année 1904, Frère Pol de Léon quitte Dijon. Il attachait une importance vitale à l’enseignement du catéchisme et rédige en 1910 une méthode de catéchisme où il souligne l’importance de cette mission et la place que doit tenir le catéchiste.

 

Frèe Pol de Léon décède à Besançon en 1916. Ses restes seront transférés au cimetière de Dijon en 1920.

 

Source : lasallefrance.fr

Radio



Météo

Sur notre livre d'or ...

Aucune entrée.

Twitter

Facebook